Comment préserver votre érection
Dysfonction érectile

Comment préserver votre érection

Les troubles de l'érection constituent l'un des troubles sexuels masculins les plus fréquents. L'incidence des troubles de l'érection augmente avec l'âge et est multifactorielle, c'est-à-dire liée à plusieurs facteurs, dont d'autres maladies et le mode de vie. La bonne nouvelle c'est que nous sommes désormais en mesure de traiter cette maladie avec un taux de réussite très élevé. Mais il serait encore préférable de prévenir son apparition, ce qui est possible, dans de nombreuses situations, en modifiant son mode de vie. Voici quelques conseils d'expert.

Surveillez votre alimentation

D'une manière générale, tous les aliments contre-indiqués sur le plan cardiovasculaire sont également néfastes pour la santé sexuelle, et en particulier pour le maintien de l'érection, puisque celle-ci est étroitement liée au flux sanguin qui irrigue le pénis. Par conséquent, une alimentation comprenant une quantité suffisante de fruits et légumes et limitant ou évitant les aliments gras, frits et ultra-transformés est généralement à privilégier. Plusieurs études récentes ont également montré que l'incidence des troubles érectiles est plus faible chez les hommes qui suivent le régime méditerranéen (fruits, légumes, farines complètes, huile d'olive, poisson).

Conservez un poids idéal

Le surpoids, ou pire, l'obésité, peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé, notamment le diabète de type 2, qui peut également endommager le système nerveux. Si ce trouble affecte les nerfs du pénis, vous risquez de souffrir de troubles de l'érection. Il faut donc faire attention à votre poids, à la fois en ayant une alimentation équilibrée et en pratiquant une activité physique régulière.

Évitez l'hypertension et l'hypercholestérolémie

L'hypercholestérolémie, ou hypertension, peut endommager les vaisseaux sanguins, y compris ceux qui irriguent le pénis. Ce qui, en cascade, peut entraîner l'apparition de troubles de l'érection. C'est pourquoi il est conseillé de surveiller périodiquement son taux de cholestérol et sa tension et d'agir immédiatement, en concertation avec son médecin, en cas de résultats anormaux.

Limitez ou évitez la consommation d'alcool

Bien qu'il n'existe aucune preuve que la consommation légère à modérée d'alcool soit directement liée aux troubles érectiles, il faut savoir que l'alcool peut causer des dommages au foie et au système nerveux ainsi qu'un déséquilibre des niveaux d'hormones sexuelles mâles, autant de facteurs qui peuvent à leur tour entraîner le développement de troubles érectiles.

Pratiquez une activité physique régulière

Des preuves solides montrent qu'un mode de vie sédentaire a un rapport avec le développement de troubles de l'érection ; en revanche, la pratique régulière d'activité physique comme la course à pied et la natation est un facteur de prévention de ces troubles. Les contre-indications à l'exercice ne concernent que les activités qui pèsent sur le périnée, la région située entre le scrotum et l'anus, comme par exemple de nombreuses heures de vélo : le cyclisme occasionnel et de courte durée ne pose pas de problèmes, mais les hommes qui passent beaucoup de temps en selle doivent s'assurer d'avoir le bon équipement (une selle confortable et un short rembourré) et se lever fréquemment sur les pédales pour réduire la pression sur la zone périnéale.

Soyez attentif au taux de testostérone

En règle générale, même chez les hommes en bonne santé, la concentration de testostérone dans le sang commence à diminuer d'environ 1,3 % chaque année à partir de la quarantième année. À partir de cinquante ans, le déclin s'accélère encore : les manifestations se traduisent par une baisse de la libido, une mauvaise humeur, un sentiment d'épuisement, un manque de force et, parfois même, des troubles de l'érection. C'est pourquoi, en présence de ces symptômes, il est important de garder un œil sur son taux de testostérone.

Non aux stéroïdes

La prise de stéroïdes, une pratique assez courante chez certains athlètes et culturistes, est préjudiciable à la santé sexuelle, car elle peut réduire le volume des testicules et altérer leur capacité à produire de la testostérone.

Évitez de fumer

Parmi les nombreuses (et bien connues) raisons d'arrêter de fumer, il en existe également plusieurs liées à la santé sexuelle : le tabagisme peut endommager les vaisseaux sanguins et réduire le flux sanguin vers le pénis. Ce qui, comme nous l'avons vu, est souvent la cause de troubles de l'érection.

Ayez une vie sexuelle saine

Parmi les causes des troubles de l'érection, on compte également les blessures du pénis dues à des pratiques sexuelles trop imprudentes. Il est donc préférable d'éviter les positions inconfortables ou exagérément acrobatiques.

Un homme sain dans un corps sain

Il a été prouvé que le stress psychologique augmente le taux d'adrénaline, une hormone qui provoque le rétrécissement des vaisseaux sanguins et qui est par conséquent l'ennemie des érections. Ainsi, toutes les méthodes visant à réduire le niveau de stress auront très probablement aussi un très bon impact sur le plan de la santé sexuelle.

HFTHQ 21-14
Références bibliographiques

David Freeman - Protect Your Erection: 11 Tips - 2013

Vous aimerez aussi