COVID-19 et dysfonctionnement érectile : ce qu'il faut savoir et faire
Dysfonction érectile

COVID-19 et dysfonctionnement érectile : ce qu'il faut savoir et faire

Depuis un an et demi, le COVID-19 est le thème dominant au niveau mondial. Il a provoqué une énorme pression sur le système de santé, l'économie et surtout sur la santé des individus ; le stress et les atteintes à la santé physique sont les affections les plus courantes résultant des confinements et des incertitudes répétés. Ces deux éléments ont un impact négatif sur les relations interpersonnelles. Que ce soit directement ou indirectement, il n'est donc pas surprenant que la pandémie ait entraîné une forte hausse des troubles de l'érection, qui sont définis comme l'"incapacité à atteindre ou maintenir une érection pénienne de qualité suffisante pour permettre une activité sexuelle satisfaisante".

Un article récent publié dans Nature a étudié des hommes Turcs et a constaté que les scores IIEF (International Index of Erectile Function), qui est une mesure de la fonction érectile et de la satisfaction sexuelle, étaient beaucoup plus faibles pendant la pandémie par rapport à la période pré-pandémique.1 La même étude a analysé la fréquence des rapports sexuels et a également constaté qu'elle était plus faible par rapport à la période pré-pandémique. 

 

Comment les changements sociétaux dus au COVID-19 peuvent-ils avoir un impact sur les troubles de l'érection ?

Les causes sont certainement multifactorielles. Comme nous le savons, la fonction érectile est une combinaison de l'état physique mais aussi psychologique de la personne. Du point de vue physique, il a été constaté que pendant la période de pandémie, l'activité physique a diminué.3 Cela a un lien direct avec la santé cardiovasculaire d'un individu qui s'est ensuite avéré avoir une corrélation directe avec la fonction érectile. 4 Pour cette raison, il n'est pas surprenant que les hommes déclarent avoir de plus en plus de difficultés à obtenir une érection satisfaisante. La consommation d'alcool, connue pour avoir un effet négatif sur les érections, a également augmenté pendant cette période. 5

 

Comment la pandémie peut-elle avoir un impact sur le désir sexuel ?

La réussite d'une érection dépend également de l'état psychologique de l'homme. Les taux d'anxiété et de dépression ont également augmenté en raison de la "solitude pandémique" et de l'avenir incertain, ce qui a pu entraîner une diminution du désir sexuel ainsi que d'autres impacts sur les relations interpersonnelles avec les partenaires et les autres proches.2 Les ordres de distanciation physique et les périodes de confinement peuvent également compliquer les rencontres des couples qui ne résident pas ensemble par crainte de propager l'infection.

 

Comment surmonter les difficultés sexuelles pendant la pandémie de COVID-19 ?

Si vous êtes préoccupé par l'état de votre fonction érectile, il est important que vous ayez une conversation honnête et ouverte avec votre médecin. Les médecins devraient rappeler l'importance de l'exercice quotidien qui peut non seulement améliorer votre santé physique mais aussi votre bien-être mental. Les experts suggèrent que 40 minutes d'activité physique a supprimer d'intensité modérée 4 fois par semaine pendant 6 mois peuvent aider à améliorer la qualité des érections chez les hommes souffrant de DE qui sont physiquement inactifs ou chez qui on a diagnostiqué une maladie cardiaque, une hypertension artérielle ou une obésité.6 La mise en relation avec un médecin peut également aider à éliminer des causes plus graves des troubles de l'érection.

En raison de l'importance de la composante psychologique de la santé sexuelle, si vous vous sentez anxieux, stressé ou déprimé pendant cette période, il est également important de parler de ces préoccupations à quelqu'un qui peut vous aider, et de vous mettre en contact avec les ressources appropriées pour vous soutenir pendant cette période difficile.

 

Rachel Wong, MD & Premal Patel, MD FRCSC
Section d'urologie, Université du Manitoba, Manitoba, Canada

HFTHQ 21-17
ESSM
Content written by ESSM View all ESSM contents
Références bibliographiques

1. Karagöz, M.A., Gül, A., Borg, C. et al. Influence of COVID-19 pandemic on sexuality: a cross-sectional study among couples in Turkey. Int J Impot Res 2020

2. Li G, Tang D., Song B., Wang C, et al. Impact of the COVID-19 Pandemic on Partner Relationships and Sexual and Reproductive Health: Cross-Sectional, Online Survey Study. J Med Internet Res 2020;22(8):e20961

3. Stockwell, S., Trott, M., Tully, M., et al. Changes in physical activity and sedentary behaviours from before to during the COVID-19 Pandemic lockdown: a systematic review. BMJ Open SEM. 7.1 (2021): e000960.

4. Mostafaei, H., Mori, K., Hajebrahimi, S. et al. Association of erectile dysfunction and cardiovascular disease: an umbrella review of systematic reviews and meta-analyses. BJU Int. 2021 Jul ;128(1) :3-11

5. Li, S., Song, JM., Zhang, K., et al. A Meta-Analysis of Erectile Dysfunction and Alcohol Consumption. Urol. Int. 2021;105:969-985

6. Gerbild, H., Larsen, CM., Graugaard, C. et al. Physical Activity to Improve Erectile Function: A Systematic Review of Intervention Studies. Sex Med 2018 Jun;6(2):75-89.

Vous aimerez aussi

L'éjaculation précoce et la vie de couple : le point de vue des hommes et des femmes
Actualités
Éjaculation précoce

L'éjaculation précoce et la vie de couple : le point de vue des hommes et des femmes

L'éjaculation précoce (EP) est une situation pénible dans laquelle un homme éjacule rapidement plus tôt qu'il ne le souhaite (ou que ne le souhaite sa partenaire). L'EP peut entraîner plusieurs conséquences psychologiques, tant pour les hommes que pour leurs partenaires. De nombreux hommes souffrant d'éjaculation précoce peuvent ressentir de l'anxiété, de la gêne, de la dépression, de la colère et de la culpabilité, tandis que leurs partenaires peuvent être frustrées par la déception et l'insatisfaction qu'elles éprouvent dans leur relation sexuelle.

Benign prostatic hyperplasia (BPH): which foods to prefer and which to avoid?
Actualités
Hypertrophie bénigne de la prostate

Benign prostatic hyperplasia (BPH): which foods to prefer and which to avoid?

L'HBP est la tumeur la plus fréquente chez l'homme. De son nom, il s'agit d'un néoplasme bénin de la glande sexuelle masculine, la prostate. Située spécifiquement près de la sortie de la vessie, elle a tendance à perturber les habitudes de miction et à provoquer des complications au niveau de la vessie et des reins à mesure qu'elle augmente de volume.

Comprendre l'influence du stress au travail sur la vie sexuelle
Actualités
Parlons de sexe

Comprendre l'influence du stress au travail sur la vie sexuelle

Comment le stress au travail affecte-t-il la vie sexuelle ? Malgré un manque considérable de données pertinentes à l'heure actuelle, ce lien de cause à effet est une hypothèse couramment reconnue. Pour mieux comprendre cette relation, nous avons étudié des recherches menées en Norvège, en Croatie et au Portugal. Sans surprise, les hommes en proie au stress au travail se disent moins satisfaits de leur vie sexuelle que ceux qui ne sont pas préoccupés par des questions professionnelles.