Le Covid-19 peut provoquer une dysfonction érectile chez les hommes
Dysfonction érectile

Le Covid-19 peut provoquer une dysfonction érectile chez les hommes

En plus des problèmes respiratoires, neurologiques et immunologiques déjà connus, il semble que l'infection par le Sars-CoV-2 puisse également avoir des répercussions sur la santé sexuelle masculine. Dans une étude publiée dans le  Journal of Endocrinological Investigation, un groupe de scientifiques italiens, de l'Université Sapienza de Rome, du Centre clinique et de recherche Humanitas de Rozzano, de l'Université de Milan et de l'Université de Torvergata à Rome, a montré que  la Covid-19 peut provoquer une dysfonction érectile chez les hommes qui l'ont contractée.

Selon les auteurs de l'ouvrage, il existe trois facteurs liés à l'apparition de la dysfonction érectile. Le premier est dû aux effets vasculaires :  la Covid-19, en effet, peut provoquer un état inflammatoire dans tout le corps, en particulier dans le cœur et les muscles qui l'entourent, ce qui entraîne une réduction générale du flux sanguin. Une diminution de l'apport sanguin au pénis est une cause connue de l'apparition de la dysfonction érectile. Ensuite, il y a l'impact psychologique de la maladie : il est maintenant établi que l'activité sexuelle est intimement liée à la santé mentale, et que le stress, la dépression et l'anxiété causés par le virus et la pandémie sont susceptibles d'engendrer un dysfonctionnement sexuel.

Enfin, il y a la dégénérescence générale de l'état de santé due à l'infection : les fonctions sexuelles sont généralement parmi les premières à subir l'affaiblissement de l'organisme. Il est donc raisonnable de penser qu'une diminution globale du bien-être physique peut entraîner une dysfonction érectile et d'autres complications sexuelles. « La dysfonction érectile peut être un marqueur de la santé globale », commente l'urologue Ryan Berglund. « Ainsi, en particulier pour les personnes jeunes et en bonne santé qui développent brusquement une dysfonction érectile, et surtout après avoir eu  la Covid-19, cela peut être le signe que quelque chose de plus grave est en cours ».

Une autre cause de préoccupation, selon les experts, est la possible lésion testiculaire résultant de l'infection,  même si à l'heure actuelle, la communauté scientifique ne dispose pas de suffisamment de preuves pour comprendre si la lésion est permanente ou temporaire et quel effet elle peut avoir sur la fertilité. Ensuite, le facteur âge est à prendre en considération, car c'est un facteur de risque connu à la fois pour la dysfonction érectile et pour le risque d'attraper  la Covid-19 sous une forme plus sévère. Pour en savoir plus, il est essentiel de mener des études plus approfondies sur le sujet : « Cette étude est encore un exemple important de méconnaissance des effets à long terme du virus », conclut le Docteur Berglund. « Il faut du temps et des recherches pour en avoir une meilleure compréhension. C'est pourquoi il est si important de suivre les consignes de sécurité, de le prendre au sérieux et de ralentir sa propagation. »

HFTHQ 21-05
Références bibliographiques

Vous aimerez aussi