Les cinq principales causes courantes de dysfonction érectile
Dysfonction érectile

Les cinq principales causes courantes de dysfonction érectile

La dysfonction érectile est l'un des troubles sexuels les plus courants chez les hommes. Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreux remèdes (à la fois pharmacologiques et psychologiques) pour son traitement : au cours des dernières décennies, la communauté scientifique a largement étudié les causes sous-jacentes de l'apparition de ce trouble et a identifié les cinq facteurs qui contribuent le plus à  sondéveloppement.

Les troubles vasculaires

70 % des patients atteints de coronaropathie développent également une dysfonction érectile. Les artères irriguant le pénis, indispensables à l'obtention et au maintien d'une érection, sont plus petites que les autres. En cas de maladie coronarienne, il n'est pas rare que ces petites artères se bouchent, ce qui entraîne le développement de troubles de l'érection. Pour réduire le risque de dysfonction érectile, il est donc essentiel de préserver la santé cardiovasculaire en augmentant l'exercice physique, en arrêtant de fumer, en perdant du poids et en adoptant une alimentation saine et équilibrée.

Le diabète et autres troubles endocriniens

Le diabète est la deuxième cause de dysfonction érectile : 50 % des patients diabétiques souffrent de dysfonction érectile dix ans après avoir reçu un diagnostic de diabète. En effet, une glycémie élevée peut endommager les nerfs qui contrôlent la stimulation sexuelle et les vaisseaux sanguins qui alimentent le pénis. Les traitements pharmacologiques sont la première approche, même s'ils ne fonctionnent que dans la moitié des cas : pour ralentir la progression de la dysfonction érectile, il est également essentiel de contrôler la glycémie à vie et de traiter, si besoin.

Effets secondaires des médicaments

Certains hommes ont plus de difficultés à maintenir une érection après avoir commencé un traitement médicamenteux particulier. En général, les médicaments qui engendrent le plus de troubles érectiles comme effets secondaires sont les antidépresseurs, les antihypertenseurs et ceux qui inhibent la production de testostérone. Les patients qui remarquent ces effets secondaires peuvent contacter leur médecin pour envisager de passer à des thérapies alternatives.

La chirurgie pelvienne

Une autre cause fréquente de dysfonction érectile est la chirurgie pelvienne, en particulier la chirurgie pour le traitement du cancer de la prostate. Cela se produit parce que les nerfs qui contrôlent l'érection sont très proches de la prostate et sont de ce fait susceptibles d'être endommagés par la chirurgie. Avec les méthodes appropriées, il est possible, en quelques années, de revenir au même niveau de fonction érectile qu'avant la chirurgie. Il convient toutefois de noter que certains patients peuvent ne jamais récupérer complètement cette fonctionnalité.

Les problèmes neurologiques

Afin d'avoir et de maintenir une érection, il est essentiel que le système nerveux fonctionne correctement. Les troubles neurologiques tels que la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer peuvent provoquer une dysfonction érectile, ainsi que des dommages résultant d'un traumatisme de la colonne vertébrale et d'un accident vasculaire cérébral.

HFTHQ 21-07
Références bibliographiques

Vous aimerez aussi