QU’IMPLIQUE-T-ELLE ?

L’érection est un mécanisme extrêmement complexe résultant d’interactions entre plusieurs éléments qui peuvent entraîner une dysfonction de l’organe sexuel masculin si elles sont perturbées. Chez un sujet en bonne santé, deux stimuli différents sont impliqués dans une érection : les stimuli tactiles reçus par le pénis puis traités par les nerfs périphériques et la moelle épinière (érection réflexe) ; les stimuli de nature visuelle et perceptive élaborés par le cortex cérébral (érection psychogène).

Si le système nerveux est intact et que le niveau de testostérone (l’hormone masculine essentiellement produite par les testicules) est suffisant, les stimuli produisent une augmentation du flux sanguin vers le pénis, gorgeant ainsi ses corps caverneux et suscitant une érection. La dysfonction érectile peut se produire lors d’une ou plusieurs étapes de ce processus. Par conséquent, afin d’orienter le patient vers le traitement le plus adapté, il convient de déterminer si la cause du problème est d’ordre physique ou psychologique.

Si elle est physique, il sera nécessaire d’identifier si elle est nerveuse, hormonale, vasculaire, anatomique, post-traumatique, etc. Le premier examen andrologique vise à définir si le trouble est d’origine physique ou psychologique puis à mener des tests de base afin d’exclure ou de confirmer les causes les plus courantes. Si le patient est atteint d’une dysfonction érectile sévère, il s’agit généralement d’une origine physique : le praticien évalue alors l’état de santé général du patient ainsi que la présence d’obésité, de diabète, de régime inadapté, de troubles nerveux, de carences hormonales et d’antécédents cardiovasculaires. Il décide ensuite de la marche à suivre et des tests de diagnostic à accomplir.

 Lectures conseillées

  • Hatzimouratidis, K., Giuliano, F., Moncada, I., Muneer, A., Salonia, A., Verze, P., EAU Guidelines on Erectile Dysfunction, Premature Ejaculation, Penile Curvature and Priapism, European Association of Urology (2017) p. 13
  • Korenman, S.G., Epidemiology of erectile dysfunction, Endocrine (2003) - Montague, D.K., Jarow, J.P., Broderick, G.A., Dmochowski, R.R., Heaton, J.P., Lue, T.F., Milbank, A.J., Nehra, A., Sharlip I.D., Chapter 1: The management of erectile dysfunction: an
arrow top