QUE FAIRE ?

La dysfonction érectile est un trouble andrologique extrêmement courant. Des centaines de millions de personnes en souffrent dans le monde entier. Il y a toutefois un problème encore plus sérieux : peu d’hommes souhaitent en parler avec leur médecin ou leur partenaire. Pourtant, le meilleur moyen de lutter contre la dysfonction érectile commence justement de cette manière, en surmontant la gêne et la réticence et en ayant une conversation sincère avec un expert. Il est indispensable de procéder à un examen afin de comprendre si la nature du problème est physique ou psychologique puis d’orienter le patient vers le traitement le plus approprié.

Toutefois, avant même de nécessiter une surveillance médicale, il est important d’essayer de prévenir l’apparition des troubles. Les experts recommandent d’adopter un mode de vie sain, de ne pas fumer et de pratiquer une activité physique régulière afin d’entretenir le système cardiovasculaire. En effet, la dysfonction érectile et les pathologies cardiovasculaires possèdent une étiologie et des origines identiques. Il est également nécessaire d’éviter l’abus de drogues et d’alcool, dont les effets physiques et psychologiques peuvent s’avérer dévastateurs. En plus d’assurer un bon état de santé général, le respect de ces règles de bon sens contribuera à l’amélioration des expériences sexuelles.

Il est désormais possible de soigner la dysfonction érectile. Il est cependant fondamental de passer outre les sensations de gêne, de peur et de honte ainsi que d’en parler avec son partenaire, son médecin ou, mieux encore, un urologue ou un andrologue.

 Lectures conseillées

  • Chintan, K. P., Advances in the treatment of erectile dysfunction: what’s new and upcoming?, F1000 Research (2016)
  • Steers, W. D., Pharmacologic Treatment of Erectile Dysfunction, Reviews in Urology (2002) 4 (Suppl 3)
  • Jackson, J., Treatment of erectile dysfunction in patients with cardiovascular disease: guide to drug selection., Drugs 2004; 64 (14): pp. 1533-45
arrow top