Y a-t-il d’autres troubles de l’éjaculation ?

Oui. Bien que l’éjaculation précoce soit la plus commune, d’autres dysfonctions peuvent affecter la dynamique de ce mécanisme : l’éjaculation retardée (l’expulsion du sperme ne se produit qu’après une stimulation sexuelle plus longue que la normale), l’anéjaculation (impossibilité d’éjaculer) et l’éjaculation rétrograde (une partie du sperme n’est pas expulsée mais va dans la vessie). Cette dernière se caractérise par une baisse du volume de l’éjaculat et, même si elle n’est pas dangereuse, peut entraîner des problèmes pour les couples qui essaient de procréer ainsi que pour les personnes qui attachent une importance particulière à la quantité de liquide séminal dans le cadre de leurs rôles sexuels.