Hypertrophie bénigne de la prostate

Y a-t-il des classes de médicaments que ne devraient pas consommer les hommes souffrant d’HBP ?

Oui. Dans la mesure du possible, les hommes atteints d’HBP doivent éviter la prise d’antihistaminiques et de décongestionnants (par ex. : sprays soulageant les symptômes du rhume ou de la rhinite, médicaments antiallergiques). Ils semblent en effet interférer avec les mécanismes de relâchement de la prostate, aggravant ainsi les symptômes associés à son agrandissement. Dans tous les cas, consultez votre médecin en vue de trouver un autre traitement en cas de rhume ou d’allergies.

Vous aimerez aussi

TRAITEMENT
VUE D'ENSEMBLE
Hypertrophie bénigne de la prostate

TRAITEMENT

Des traitements peuvent être administrés si l’aggravation des symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate affecte la qualité de vie du patient.

QUE FAIRE ?
VUE D'ENSEMBLE
Hypertrophie bénigne de la prostate

QUE FAIRE ?

L’HBP est une pathologie très commune mais environ 50 % des hommes qui en sont atteints ne présentent ni symptômes, ni perturbations.

QU’IMPLIQUE-T-ELLE ?
VUE D'ENSEMBLE
Hypertrophie bénigne de la prostate

QU’IMPLIQUE-T-ELLE ?

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) se caractérise par des difficultés pour commencer à uriner accompagnées d’une sensation d’urgence, une vidange incomplète de la vessie, des difficultés lors de la miction, un besoin d’uriner fréquemment, des brûlures et des fuites urinaires, y compris après avoir fini d’uriner.