COVID - 19 : Réinventer l'intimité
Parlons de sexe

COVID - 19 : Réinventer l'intimité

La pandémie a bouleversé notre quotidien. Surtout concernant notre vie sociale et, bien sûr, le sexe. Il n'y a pas de contact physique qui nous rapproche plus de l'autre que le sexe. À présent, nous devons également réfléchir à la distanciation sociale, l'une des recommandations désormais courantes pour contribuer à réduire la propagation du virus du SRAS-CoV-2. Une équipe d'experts brésiliens, publiant dans Archives of Sexual Behaviour, estime qu'il est temps de réinventer l'intimité. Ils réfléchissent aux besoins de chacun et se prêtent même à des consultations liées à la sexualité pendant la période de pandémie. L'article stipule qu' "offrir aux gens de nouvelles formes d'intimité en ces temps incertains est d'une grande importance pour notre santé sexuelle, ainsi que pour notre bien-être de manière générale".
 

  • Les personnes sans partenaire peuvent profiter de ce temps à la maison pour nouer de nouvelles amitiés en ligne ; ces nouveaux amis pourront finalement être rencontrés dans la vraie vie une fois les restrictions allégées. De la même façon, il peut être utile d'écouter des podcasts et de regarder des documentaires qui traitent des relations et de l'intimité. Les experts rappellent que la masturbation est devenue non seulement un moyen de s'amuser sans risque, mais aussi une occasion de mieux appréhender sa sexualité.
     
  • Pour ceux qui vivent loin de leur partenaire, les restrictions pourraient entraîner de nouvelles habitudes qui ne reposent pas uniquement sur le contact physique. Ces couples pourraient expérimenter d'autres formes de stimuli sexuels pouvant exister malgré la distance, comme le partage de fantasmes ou de jeux.
     
  •  Enfin, pour ceux qui vivent avec leur partenaire, il est essentiel de respecter toutes les mesures de prudence liées à la pandémie, non seulement pour éviter la propagation du virus du SRAS-CoV-2, mais aussi pour avoir des relations sexuelles protégées car, comme le rappellent les experts, le risque d'être asymptomatique reste possible.
     

En conclusion, comme l'ont souligné les chercheurs brésiliens, la réponse de chacun à la pandémie peut être différente et extrêmement subjective. Certains ont pu voir leur désir sexuel augmenter, tandis que d'autres l'auront vu diminuer de façon significative en raison de la pandémie. Les partenaires devront faire face à des habitudes et des routines entièrement bouleversées par la pandémie, y compris sur le plan sexuel. Dans ce cas, les experts recommandent la nécessité d'une communication ouverte et le respect de son partenaire, pour que cette expérience puisse ainsi renforcer l'intimité.

HFTHQ 20-58
Références bibliographiques

Gerson Pereira Lopes, Fabiene Bernardes Castro Vale, Isabela Vieira, Agnaldo Lopes da Silva Filho, Catarina Abuhid, Selmo Geber - COVID-19 and Sexuality: Reinventing Intimacy - 2020

Vous aimerez aussi