Mieux vaut tenir les gencives sous contrôle
Parlons de sexe

Mieux vaut tenir les gencives sous contrôle

La parodontite est une inflammation chronique des tissus qui entourent les dents. Elle représente la principale cause de mobilité et de chute des dents à l’âge adulte. Ce trouble est causé par des infections bactériennes récurrentes. Le danger ne se limite pas à la bouche. En effet, la parodontite serait aussi liée à une plus grande incidence de problèmes de la sphère sexuelle, en particulier de la dysfonction érectile. C’est ce que suggère une étude chinoise, qui a analysé les données contenues dans cinq études. Publiées entre 2009 et 2014, ces études ont rassemblé au total plus de 213 000 participants âgés de 20 à 80 ans.

Les résultats – publiés sur l’International Journal of Impotence Research – établissent un lien entre la parodontite et la dysfonction érectile particulièrement accentué chez les hommes de moins de 40 ans et de plus de 59 ans. Les données ont été analysées en tenant compte des pathologies chroniques, comme le diabète, qui augmentent l’incidence des deux troubles. Il a ainsi été montré que la dysfonction érectile est 2,28 fois plus fréquente chez les hommes souffrant de parodontite. Un lien peu connu sur lequel les médecins et dentistes devraient se pencher afin d’encourager le traitement précoce des troubles des gencives.

« Le traitement de la parodontite chronique peut contrôler et éliminer l’inflammation – souligne le coordinateur de l'étude Zhigang Zhao, de la Guangzhou Medical University – et pourrait réduire sensiblement le risque de dysfonction érectile».

FR2SPE02412/17