SITUATION MONDIALE

L’activité sexuelle est une composante essentielle de la vie des humains : 365 milliards par an, environ un milliard par jour et 13 000 chaque seconde. Tel est le nombre de rapports sexuels se déroulant sur notre planète. Des chiffres importants qui décrivent un aspect de la vie primordial pour notre santé, pour une question de bien-être psychophysique, mais aussi biosocial. Comme l’affirme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une vie sexuelle satisfaisante est indispensable à la réussite d’une relation et le bien-être sexuel est un élément incontournable de l’état de santé général d’un individu. En 2006, l’OMS a défini la sexualité de la manière suivante : « …il s’agit d’un aspect central de la personne humaine tout au long de la vie et comprend le sexe biologique, l’identité et le rôle sexuels, l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité et la reproduction.

La sexualité est vécue sous forme de pensées, de fantasmes, de désirs, de croyances, d’attitudes, de valeurs, de comportements, de pratiques, de rôles et de relations. Alors que la sexualité peut inclure toutes ces dimensions, ces dernières ne sont pas toujours vécues ou exprimées simultanément. La sexualité est influencée par des facteurs biologiques, psychologiques, sociaux, économiques, politiques, culturels, juridiques, historiques, religieux et spirituels. » Cependant, si l’on y regarde de plus près, nous constatons que tous les pays ne sont pas égaux en termes de relations sexuelles. Cet état de fait transparaît dans l’Atlas mondial des sexualités, publié en France en 2013 par les géographes Nadine Cattan et Stéphane Leroy. Au cours de ce travail rigoureux, les deux experts ont rassemblé des données et des statistiques sur la vie et le bien-être sexuel en cartographiant les différences entre plusieurs pays de la planète.

Qu’y découvrons-nous au sujet de l’Europe ? Que les Grecs suscitent la jalousie du Vieux Continent : ils ont en moyenne 11,5 rapports par mois, suivis des Croates (11,2), des Serbes et Monténégrins (10,7), des Bulgares (10,6) puis des Tchèques et des Français (10). Par ailleurs, pour trouver les Italiens, nous devons descendre à 8,8 relations par mois, à hauteur des Belges, des Slovaques et des Espagnols. Enfin, l’étude révèle également quelques informations insolites sur les pratiques sexuelles des Européens : le sexe par téléphone est très fréquent en Grèce, où il est pratiqué par 23 % de la population, alors que le bondage est assez répandu en Autriche (17 %). Parallèlement, les fantasmes sexuels sont plus courants dans les pensées des Suisses (77 %).

Au-delà de la fréquence, la qualité et la satisfaction sont des éléments tout aussi importants. Comme l’indique une étude publiée en 2015 par Fisher et al., « la satisfaction sexuelle est corrélée à une bonne santé ; à des baisers, caresses et câlins réguliers ; à un meilleur fonctionnement sexuel et à une relation plus épanouie ». Afin de mieux décrire la diversité multidimensionnelle qui caractérise le monde de la sexualité, il est intéressant de rappeler ce qu’écrivait Gary F. Kelly dans la préface de son livre « Sexuality Today » : « … Comme tout domaine de la recherche scientifique, la sexualité humaine déborde de controverses, y compris chez les sexologues qui mènent des recherches, développent des modèles et élaborent des théories. Les découvertes scientifiques ne sont pas nécessairement en parfaite harmonie avec la pensée sociale dominante. Les polémiques qui entourent la sexualité sont fascinantes, au même titre que la façon dont elles alimentent les différences sociales, politiques et religieuses. Pour les lecteurs de ces textes, ces controverses doivent ouvrir la voie à des débats, à des discussions et à une évaluation de soi.»

 Lectures conseillées

  • WHO, Defining sexual health: Report of a technical consultation on sexual health, World Health Organization (2002) - http://www.who.int/reproductivehealth/publications/sexual_health/defining_sexual_health.pdf
  • Cattan, N. and Leroy S., Atlas mondial des sexualités, Autrement (2013)
  • Fisher W. A., Donahue, K. L., Long, J. S., Heiman, J. R., Rosen, R. C., and Sand, M.S., Individual and Partner Correlates of Sexual Satisfaction and Relationship Happiness in Midlife Couples: Dyadic Analysis of the International Survey of Relationships.,
arrow top